lundi 12 mars 2018

LE BONHEUR NE SE VIT QUE SOUS FORME DE NOSTALGIE




Ma fille Stéphanie a 30 ans aujourd'hui. Elle avance dans la vie à grands pas. 
J'imagine que chaque parent prend conscience que la mort n'est pas le seul voyage dont on ne revient pas. 
Il est comme ça des îlots de bonheur dont on aimerait qu'ils persistent à jamais. Voir derrière la personne d'aujourd'hui, l'irremplaçable enfant qu'on tenait serré dans ses bras, seule vraie justification de notre existence.
Les moments de bonheur, je crois, ne se vivent vraiment que sur le mode nostalgique, tant il est vrai qu'au moment même de leur occurrence, on peut être heureux ou excité, mais souvent on ne sait pas encore à quel point, plus tard, on aimerait revenir vers ces temps de grâce où on sentait le cœur de son enfant battre contre le sien.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire